Data et créa… et IA

Aujourd’hui comment séparer les variables ? La data est partout au cœur des préoccupations des entreprises, sous forme de datalabs, de datalakes ou de datawarehouse, équipées par des armées de datascientists et de data engineers …

Côté créa, en 2015 Kevin Roberts, patron de Saatchi & Saatchi m’expliquait lors d’un échange à Boston qu’il essayait de prémunir le CMO (Chief Marketing Officer) de devenir le Chief Metric Officer, mais plutôt le Chief Magic Officer, prônant la créativité plutôt que l’analyse systématique des data.

Vu les récentes acquisitions par des grandes ESN d’agences digitales, et de spécialistes data par les grandes agences, les deux univers convergent vers un type d’organisation qui combine le meilleur des deux mondes pour des projets créatifs data driven.

Cette dualité déjà riche migre rapidement sur un tryptique Data/Créa/IA. La vague de l’IA qui innonde inéluctablement notre monde d’algorithmes, en passe d’automatiser de nombreuses tâches et décisions, est basée sur des bases d’apprentissages de data massives. L’IA s’immisce aussi dans la créativité, avec par exemple le tableau Portrait de Edmond Belamy créé par une IA française et vendu en 2018 presque un demi million de dollars.

Travailler ensemble

Les projets data driven nécessitent des équipes mixtes créatifs et scientifiques.

Avez-vous déjà mis un directeur créa et un lead datascientist dans la même réunion ? Faites l’expérience, je vous garantis un échange intéressant !

Malgré leur différence de référentiel de valeurs métiers, ils vont devoir néanmoins collaborer dans un monde où l’impact de la mesure s’applique aussi au contenu, où dans lequel l’ergonomie de la présentation des données sera le facteur clé de succès de l’adoption par les métiers.

La prochaine réunion invitant en plus un chef de projet IA va s’avérer riche ! Rajoutez une pincée d’ UX designer, et vous avez l’équipe gagnante du futur.

Si elle travaille bien ensemble, cette équipe Data/Créa/IA/UX va changer notre monde. Imaginez un call center intelligent qui ne vous appelle que si vous y consentez pour un produit dont vous avez vraiment besoin, avec un argumentaire imaginatif et ludique … Imaginez un SVI qui ne vous demande pas de taper les 23 chiffres de votre carte avant de vous remercier de votre appel, remplacé par un service interactif qui vous accueille de manière personnalisée et réponde à vos questions en reconnaissant votre voix, et vous oriente sur la bonne page web … Imaginez-vous dans votre canapé équipé d’un casque de réalité virutelle grâce auquel vous choisissez en cliquant du bout des doigts les produits en magasin qui vous seront livrés dans l’heure … Imaginez un site qui ne vous affiche pas des bannières des produits que vous avez déjà achetés, mais un service basé sur l’analyse de votre parcours client omnicanal qui vous propose de manière prédictive et fluide le service dont vous avez prédictivement besoin.

Ces projets démarrent et vont prendre rapidement une place ce choix dans ce monde servitiel à outrance. Nous vous souhaitons de belles et riches réunions !

Arnaud Contival est Président Directeur Général d’AI&DATA et Président du Turing Club.