Tendance Créative

Budweiser détourne la data de la police pour Halloween🍺

Une campagne qui sert de leçon.

Partenaire du “Grand Prix Data & Créativité 2019”, LLLLITL vous propose de revenir chaque mois sur 1 campagne publicitaire dont l’utilisation de la data a été, vous l’aurez deviné, particulièrement créative.Des réalisations qui auraient toutes leur place dans la 3ème édition de ce Grand Prix qui entend bien réconcilier spontanéité et rationalité, créativité et performance.

C’est une data “insolite” que la bière Budweiser est allée chercher pour sa campagne “Drink Wiser” spéciale Halloween 2019. Pour inviter ses consommateurs à ne pas faire d’excès en cette fin octobre, la marque a en effet retrouvé les données de la police concernant des personnes arrêtées pour état d’ivresse le soir d’une fête d’Halloween : elles ont ainsi été arrêtées et prises en photo (les fameux “mugshots” américains), avec leur costume sur eux.

Ces visuels, composés des vrais noms des personnes arrêtées, mais avec des photos refaites pour l’occasion (Budweiser n’allait tout de même pas les afficher encore plus qu’ils ne l’étaient déjà 😅), seront visibles en affichage notamment dans les rues de Chicago, New York et Philadelphie, “3 villes qui ont un taux élevé d’arrestations liées à la consommation d’alcool lors d’Halloween” selon un responsable de la marque. Le tout avec ce message plein de malice : “Ne laissez pas Halloween vous hanter pour toujours.”

“DON’T LET HALLOWEEN HAUNT YOU FOREVER.”

Pour mettre au point cette campagne et collecter ces précieuses données (nom, prénom, date, photo…), Budweiser et son agence de publicité David ont lancé un appel public aux personnes arrêtées pour état d’ivresse lors d’Halloween, puis ils ont vérifié la véracité des “candidatures” via les archives de la police, dans le but de recréer leurs photos de la manière la plus fidèle possible.

“HALLOWEEN IS BEST SPENT AT BARS, NOT BEHIND THEM.”

“Halloween is a chance to escape reality by dressing up in costume for the night. The untold story however is that this escapism can go too far when people forget to drink responsibly.” Monica Rustgi, Budweiser’s Marketing Vice-President.

En complément de l’affichage des histoires vraies d’Ameneh, Cesar et Sharyn, Budweiser encourage les “fêtards d’Halloween” à suivre son compte @BudweiserUSA sur Twitter, afin de recevoir des notifications de tweets leur rappelant en temps réel chaque soir de “s’hydrater entre chaque bière”. Le “King of Beers” offre également des cartes cadeaux de 5$ sur l’application Lyft, pour rentrer en toute sécurité avec son costume, sans risque de se faire arrêter et photographier en mauvaise posture.

Coup de chapeau à cette opération de Budweiser, qui adresse un message très classique de santé publique, mais rééclairé avec humour et data, en touchant à la fierté des fêtards !